La mission d'un Chargé de clientèle :
Dans les banques, le chargé de clientèle est l'interlocuteur privilégié des clients. Il partage son temps entre le contact avec le public et la gestion des comptes. Son objectif : vendre des produits et des services financiers.

Les activités d'un Chargé de clientèle : TROUVER DES CLIENTS ET LES FIDÉLISER...
À l'heure où la concurrence s'exacerbe, le chargé de clientèle joue un rôle de premier plan. Sa mission : trouver et fidéliser des clients. 
Spécialisé dans un type de clientèle (particuliers, PME, grandes entreprises), il est avant tout commercial. Il prospecte, accueille, conseille, vend les produits et services de son entreprise et développe son portefeuille clientèle. Les meilleures armes dont il dispose sont ses fichiers informatiques et sa connaissance du terrain. Au quotidien, il se tient informé de l'évolution du marché et des produits financiers car il doit proposer des services personnalisés qui répondent au mieux aux besoins des clients (crédits, placements, aide à la gestion).
Le chargé de clientèle est aussi un habile technicien. Il connaît parfaitement les produits bancaires et financiers (prêts, plans d'épargne, Sicav, assurances-vie...), sait évaluer les risques et monter les dossiers de demande de crédit, ce qui implique de passer au crible les comptes du client et d'examiner sa situation économique.
Quand il exerce pour le compte d'entreprises, il définit pour chacune d'elles, dans un accord, les prestations offertes par la banque (facilité de caisse, crédit, assurance, installation de terminaux de paiement...). Une fois cet accord signé, il dispose d'une délégation de pouvoir qui lui permet de gérer au jour le jour les affaires de son client. L'analyse des risques et la gestion d'une clientèle d'entreprises requièrent des connaissances juridiques et fiscales en gestion d'entreprise. Ce travail relève souvent de l'expertise, et le chargé de clientèle est accompagné dans son diagnostic par un analyste financier.

Les conditions de travail d'un Chargé de clientèle : EN AGENCE ET EN DÉPLACEMENT...
Le chargé de clientèle exerce dans les banques et les établissements financiers. À la Poste, c'est le poste de conseiller financier qui correspond à ce métier. Quel que soit l'établissement, ce technico-commercial travaille dans un bureau. Il peut aussi effectuer des déplacements pour rencontrer ses clients. Ses horaires sont parfois irréguliers et il lui faut souvent travailler le samedi. De nouveaux services de banque à distance (par téléphone, Internet) se développent depuis quelques années, ce qui modifie profondément les conditions de travail et les relations avec les clients.
Le chargé de clientèle jouit d'une grande autonomie d'organisation. Placé sous la responsabilité du directeur d'agence ou du directeur commercial, ses objectifs sont cependant fixés à l'avance et ses résultats dûment contrôlés. Il passe du téléphone à l'ordinateur et partage son temps entre ses rendez-vous et ses dossiers. Il n'est pas rare de le voir gérer plusieurs centaines de portefeuilles !
Les opérations engagées comportant des risques financiers, le chargé de clientèle assume d'importantes responsabilités. Ceci est particulièrement vrai quand il s'agit d'entreprises, mais il ne faut pas minorer la clientèle des particuliers pour autant. Longtemps considérée comme moins prestigieuse que la clientèle d'entreprises, cette spécialité est mieux reconnue aujourd'hui dans les banques et devient une filière professionnelle à part entière.

La carrière d'un Chargé de clientèle et ses promotions : UN VIVIER D'EMPLOIS...
C'est un secteur qui recrute et offre de réelles opportunités de carrière. Les effectifs de la banque diminuent régulièrement depuis plusieurs années et des embauches massives sont annoncées d'ici à 2010 afin de remplacer les quelque 100 000 départs en retraite prévus. C'est dans le secteur commercial que la demande est la plus forte, car la qualité (accueil, service...) a pris le pas sur la quantité (nombre de guichets).
Le chargé de clientèle peut s'orienter vers le conseil, la promotion et la vente de produits dans un établissement financier en tant que conseiller financier. Avec l'expérience, il peut devenir chef de produit marketing, se tourner vers la gestion de patrimoine auprès de particuliers ou d'entreprises ou vers l'analyse de crédit. Autre alternative : l'évolution en interne vers des postes de responsable d'antenne, de directeur d'agence ou de chargé de mission au siège.

Les qualités d'un Chargé de clientèle : LE SENS DU CLIENT AVANT TOUT...
La recette du succès tient en deux mots : capacité relationnelle et aptitude à la vente. Le chargé de clientèle est avant tout un commercial. Il doit avoir un bon contact avec les clients, savoir se montrer chaleureux, à l'écoute, diplomate et convaincant, et garder toujours le sourire. Il est aussi un communicant qui possède le sens des responsabilités et de la hiérarchie. La rigueur et l'autonomie lui sont très utiles dans la gestion des dossiers des clients et dans l'évaluation des risques. Par ailleurs, mieux vaut qu'il ait des nerfs solides pour faire face à la pression des objectifs !
C'est un métier qui requiert à la fois des qualités d'expression et des compétences techniques. Le chargé de clientèle doit posséder des connaissances en droit, en fiscalité et en comptabilité, et, surtout, maîtriser parfaitement les produits et services de son établissement financier. La pratique de l'anglais constitue un atout non négligeable.

La formation initiale d'un Chargé de clientèle : DE BAC + 2 A BAC + 5
Les banques recrutent principalement à deux niveaux :
Au niveau bac + 2 ou 3, après un BTS banque, le banque, le BTS Négociation et Relation Client, le BTS Management des unités commerciales, un DUT Techniques de commercialisation ou le DEUST Banque organismes financiers et de prévoyance (Clermont-Ferrand 1), le DEUST Commercialisation des produits financiers option banque et assurance (Toulon) ou bien après une licence professionnelle assurance, banque, finance.
Au niveau bac + 4 ou 5, après une école de commerce, un master professionnel dans le secteur banque et finance, une maîtrise d'IUP banque finance assurance. (A noter : les IUP sont progressivement intégrés au schéma LMD et délivrent des masters pro IUP).
Les cursus en alternance tiennent une place importante dans la formation au métier de chargé de clientèle. Le centre de formation de la profession bancaire (CFPB) et les CFA des métiers de la banque et de la finance (Bois-Guillaume, Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nancy, Nantes, Nice, Orléans, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse) permettent de préparer en alternance, entre école et entreprise, un diplôme professionnalisé (BTS, DUT, licence professionnelle, IUP) dans le cadre d'un contrat d'apprentissage ou de qualification.
Les diplômés à bac + 4 ou 5 sont a priori mieux préparés pour évoluer professionnellement que les diplômés à bac + 2, mais, dans la banque, la carrière dépend aussi de l'investissement personnel. De nombreuses opportunités de formation et de mobilité sont accessibles en interne aux chargés de clientèle motivés.



Les Formations requises pour devenir un Chargé de clientèle : 
BTS Banque option A marché des particuliers
BTS Banque option B marché des professionnels
BTS Management des unités commerciales
BTS Négociation et Relation Client
DEUST Banque organismes financiers et de prévoyance
DEUST Commercialisation des produits financiers option banque et assurance
DUT Techniques de commercialisation
Licence pro Assurance, banque, finance option chargé de clientèle banque assurance
Maîtrise d'IUP Banque finance assurance option banque et assurance
Master pro Economie et gestion mention économie et gestion spécialité banque et finance
Master pro Sciences de gestion - administration des affaires mention banque spécialité banque-finance
Master pro Sciences juridiques, économiques et de gestion mention métiers de la finance et du management spécialité banque et finances