L'alternance

L'alternance séduit de plus en plus les étudiants avides d'expériences pratiques et les entreprises à la recherche de jeunes immédiatement opérationnels. Du CAP au bac+5, tous les niveaux de formation sont concernés, dans un grand nombre de secteurs. 

Les recrutements en alternance dans la banque

Régulièrement sous les feux des projecteurs depuis la crise économique mondiale, le secteur bancaire reste pourtant l'un de ceux qui embauchent le plus de jeunes diplômés. À noter : les recruteurs de ce secteur d'activité ont été parmi les premiers à développer l'alternance dans le supérieur, dès le milieu des années 1990.

 

Les métiers qui recrutent et les formations les plus recherchées

Le secteur bancaire recrute en priorité aux niveaux bac+2 et bac+3. "40 % des alternants du secteur préparent un BTS [brevet de technicien supérieur] ou une licence pro (licence banque et BTS banque principalement) et 50 % un diplôme à bac+4/5. Quant aux 10 % restants, ils optent pour des diplômes débouchant sur le métier de téléconseiller (le titre AFPA – Association pour la formation professionnelle des adultes) ou de chargé d'accueil", Particularité des recrutements en alternance dans la banque : il s'agit presque toujours de prérecrutements.

 Le taux d'insertion professionnelle après une formation en alternance va de 85 à 100 %. Les postes occupés ? Principalement en agence : chargé d'accueil et conseiller clientèle de particuliers aux niveaux bac+2 et bac+3 ; conseiller clientèle de professionnels et gestionnaire de patrimoine au niveau master.

 À noter, dans le secteur bancaire, les deux formes de contrats sont utilisées : 60 % des contrats en alternance sont des contrats en apprentissage et 40 % des contrats de professionnalisation, "mais les diplômes préparés sont les mêmes", 

 

Perspectives de recrutement en alternance

"Les banques accueillent environ 8.000 alternants par an.

 L'alternance, avant, pendant, après …

Avant
 La recherche d' une entreprise
Sachant qu'en moyenne 2 à 3 mois sont nécessaires pour trouver une entreprise d'accueil, . Utilisez cette période pour vous imprégner de votre projet professionnel : visitez les salons consacrés à l'alternance, rencontrez des professionnels, informez-vous sur les métiers de la banque... 
 L'inscription en CFA
Elle ne peut intervenir que lorsque vous avez trouvé votre entreprise d'accueil. En effet, c'est à votre employeur de vous inscrire officiellement au CFA . 

Pendant
 un vécu "bipolaire" 
Quel que soit le rythme de l'alternance (1 semaine sur 2 en entreprise, 2 jours sur 5…), la clé d'un apprentissage réussi est d'utiliser en entreprise ce qui a été appris au CFA et réciproquement. En intégrant le CFA banques , vous bénéficiez d'un cursus comprenant tout la fois des enseignements théoriques et des travaux pratiques en sous-groupes (cas concrets, jeux de rôles...). Au sein de l'entreprise, vous découvrez la réalité du poste de travail, les relations avec la clientèle, les produits et services, le conseil… bref, vous devenez un vrai professionnel.

 un double accompagnement
- au niveau du CFA, vous disposez de l'encadrement d'un  d'un formateur référent , qui suit plus particulièrement votre parcours tout en étant l'interlocuteur privilégié de votre employeur ;
- au niveau de votre employeur, votre formation pratique est confiée à un *maître d'apprentissage

Après
3 situations possibles :
- vous intégrez votre entreprise d'accueil, dans laquelle vous signez un nouveau contrat de travail en CDI. C'est l'aboutissement logique du processus.
- votre entreprise d'accueil ne peut ou ne souhaite vous proposer la signature d'un CDI : la première expérience que vous avez acquise ne peut que vous aider à trouver un nouvel employeur. Durant le temps de votre recherche, vous pouvez bénéficier d'une couverture sociale et des indemnités chômage en vous inscrivant aux Assedic.
- vous souhaitez poursuivre des études, en alternance ou en réintégrant une filière de formation classique : c'est bien sûr possible, mais certaines entreprises, comme les banques, souhaitent privilégier le recrutement des potentiels détectés pendant le déroulement du contrat d'alternance et prennent en charge la formation complémentaire qui assurera une progression cohérente et maîtrisée de votre carrière. Attention à ne pas passer à côté de réelles opportunités et à ne pas lâcher la proie pour l'ombre !

Bon à savoir : des fonctions non spécifiquement bancaires, jusque-là non concernées par les recrutements en alternance, devraient s'ouvrir : ressources humaines, marketing, conformité et gestion des risques, etc.

Les qualités requises dans la banque
Bonnes présentation et expression 
Capacité d'écoute 
Éthique
Rigueur
Sens relationnel et commercial

 

*

Le maître d’apprentissage est un cadre de proximité qui assure la responsabilité du bon déroulement du contrat et de la formation de l’apprenti.

Le maître d’apprentissage doit présenter des garanties de moralité et de compétences professionnelles. Il doit :

·Etre majeur
·Etre titulaire d’un diplôme au moins de même niveau que celui préparé par l’apprenti
·Avoir au moins trois ans d’expérience professionnelle dans le métier concerné.

·Faciliter l’intégration de l’apprenti dans son entreprise

·Favoriser l’acquisition de l’expérience pratique
·Accompagner l’apprenti vers l’autonomie et la responsabilité
·Participer aux projets pédagogiques de l’apprenti.


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 01/11/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×