MANAGEMENT & BANQUE

cas petit fils

L’entreprise Petits-Fils

1. Quels sont les deux grands segments du marché des services aux particuliers ?

Il est possible de distinguer deux grands segments :

– un segment bénéficiant d’aides spécifiques (une vingtaine). Il s’agit de la garde d’enfants, le soutien scolaire, l’aide aux personnes âgées ou handicapées ;

– un segment de services de proximité ne bénéficiant pas de soutien particulier de la part des pouvoirs publics : livraison d’apéritifs à domicile, le marché de la petite enfance, l’aide à la recherche d’un logement…

On peut noter que le développement des services à la personne (secteur tertiaire) est lié aux évolutions de la société : vieillissement de la population, accroissement du travail des femmes, augmentation des familles monoparentales…

2. Pourquoi le segment dont les activités sont agréées par décret bénéficie-t-il d’un fort potentiel de développement ?

Cette réponse s’appuie sur la notion d’aides aux entreprises. En effet, les activités agréées (une vingtaine) bénéficient d’avantages fiscaux. Elles incitent les clients potentiels à recourir à de tels services (TVA à taux réduit, réduction d’impôt…).

NB. Il suffit d’observer les publicités (par exemple pour le soutien scolaire) qui mettent en avant cet argument de vente.

3. Qu’appelle t-on « marché de niche » ?

Il s’agit d’un petit marché souvent local. On parle parfois aussi de « créneaux » délaissés par les grandes entreprises.

4. Retracez les étapes de la création et du développement de l’entreprise Petits-Fils. En particulier, vous présenterez : les créateurs, la naissance du concept, la justification du choix du nom, le financement de départ, la politique des prix et les prévisions de chiffre d’affaires.

Créateurs : Pierre Gauthey, Damien Tixier, diplômés de l’EDHEC.

Naissance du concept : Observation et étude du marché montrant une demande de la part des seniors. Ils choisissent le secteur aidé (Plan Borloo).

Choix du nom : Contrairement aux autres entreprises du secteur, ils mettent l’accent sur leur jeunesse. « Nous allons nous occuper de vos grands parents comme si c’étaient les nôtres ».

Financement de départ : 40 000 € principalement par le biais d’emprunt car ils ont su convaincre les banquiers de la solidité de leur projet.

Politique de prix : tarif 10 à 50 % plus cher que les prix du marché. Ils visent la qualité et les services haut de gamme.

Prévision de chiffre d’affaires : 1re année : 140 000 €

3e année : 350 000 €

(Classement du business plan)

 

NB. On peut trouver des informations supplémentaires sur les sites :

www.petitsfils.com

 

 

Date de dernière mise à jour : 06/01/2015

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !
×